Archives par mot-clé : histoire

LE NOUVEAU NUMERO 129 DES CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION EST DISPONIBLE

couverture-chr-129

Parution du dernier numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion, n° 129, daté de juillet-septembre 2016.  Il est principalement consacré à l’année radiophonique 1986 dans un dossier établi par Thierry Lefebvre

 

 

Retrouvez en suivant le sommaire complet de cette publication et téléchargez librement un extrait du dossier.

Continuer la lecture de LE NOUVEAU NUMERO 129 DES CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION EST DISPONIBLE

Nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : La Radio en Grande-Bretagne : Les Origines et l’Entre-Deux-Guerres

CHR-126Un nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : n° 126, Octobre-Décembre 2015, « La Radio en Grande-Bretagne : Les Origines et l’Entre-Deux-Guerres », sous la direction de Christopher Todd avec la collaboration de Jean-Jacques Ledos.

Consultez en ligne un extrait du numéro en téléchargement gratuit :

Christopher Todd : « Chronologie de la radiodiffusion britannique (octobre 1895 – août 1939) »

Pour vous procurer ce numéro, consulter la boutique du CHR , le Comité d’Histoire de la Radio

Continuer la lecture de Nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : La Radio en Grande-Bretagne : Les Origines et l’Entre-Deux-Guerres

Radio, mobilisations et crises politiques

RPA_sieged_by_police_and_closed_april_26    Nous sommes heureux de vous inviter au prochain séminaire de recherche du GRER : « Radio, mobilisations et crises politiques ».

    Le samedi 9 avril 2016, à Paris, de 9 heures 30 à 13 heures.

2, rue Vivienne, Salle Jullian (1er étage), 75002 Paris

Il y a 100 ans, en avril 1916, en Irlande, la radio naissante se joignait pour la première fois à la Révolution. À pâques 1916, lors de leur soulèvement contre l’Empire britannique, les républicains irlandais retranchés dans la grande poste centrale de Dublin utilisèrent de modestes postes émetteurs de télégraphie sans fil pour tenter d’avertir le monde, et particulièrement les États-Unis, du déclenchement de leur mouvement.

1916+valentia+radioL’année suivante, en Russie, la radio participait à l’insurrection bolchévique d’Octobre 1917, et depuis un siècle, elle n’a jamais cessé d’accompagner et participer aux mobilisations et crises politiques d’ampleur majeure ou plus modérée. Elle en fut même parfois l’objet. À travers des exemples historiques et contemporains, nous aborderons comment cette relation s’est instituée, et comment elle se perpétue à la fois et se modifie. Cette liaison évolue à travers les changements de la radio elle-même et son insertion dans des systèmes d’information plus étoffés et complexes, se mariant par exemple aux réseaux sociaux. La radio conserve-t-elle un pouvoir de mobilisation sociale et politique ? Nous vous invitons à entendre, réfléchir et débattre autour de ce thème.

Programme des communications :

 « La radio, instrument et témoin de la révolte », un texte du professeur André-Jean Tudesq, présenté par Jean-Jacques Cheval ;

« Les radios et la crise politique au Burundi », par Sylvie Capitant et Yvette Murekasabe ;

« Radios et mobilisations. Cas des printemps arabes », par Imane Bounjara ;

« Participatory visibility, Social Media and Meta-radio era: the case of ERT in Greece », par Angeliki Gazi.

Entrée Libre et Gratuite (dans la limite des places disponibles)

Continuer la lecture de Radio, mobilisations et crises politiques

Nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : n° 125, l’année radiophonique 1985

img025Nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : n° 125, L’Année Radiophonique 1985, sous la direction de Thierry Lefebvre.

Consultez en ligne deux extraits du numéro en téléchargement gratuits

Notice nécrologique : Robert Prot, ici

&

Fréquence Libre à travers les archives de la Commission consultative des radios locales privées, ici

pour vous procurer ce numéro, consulter la boutique du CHR , le Comité d’Histoire de la Radio

Consultez le sommaire du °125 : L’ANNÉE RADIOPHONIQUE 1985

Continuer la lecture de Nouveau numéro des Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion : n° 125, l’année radiophonique 1985

EXPOSITION : TELECOMMUNICATIONS ET TSF PENDANT LA GUERRE 1914-1918 EN BELGIQUE : « Les Ondes de la Grande Guerre »

Aff-TSF-Ath2015« Les Ondes de la Grande Guerre »

Les télécommunications, et plus particulièrement la TSF (Télégraphie Sans Fil) pendant la guerre 1914-1918  est le thème d’une exposition proposée à Ath (Belgique) par la section locale de l’Union royale belge des amateurs-émetteurs (UBA). Le but est de révéler au public une autre facette, souvent méconnue, de ce conflit mondial et de cette époque.

L’exposition présente la situation de la TSF en Belgique à la veille de la première guerre mondiale, évoquant les émetteurs de Laeken permettant d’une part les premiers essais de liaisons par TSF entre le Congo et la Belgique et d’autre part les premières émissions de radiodiffusion à partir de mars 1914. Elle traite ensuite des moyens de télécommunication utilisés par les armées en 1914 : les moyens de communication visuels, les pigeons, les téléphones et la TSF, avec les stations fixes, mobiles et portables et leur évolution technique jusqu’en 1918. Enfin, une section est consacrée à la station de TSF de Baerle-Duc / Baarle-Hertog, enclave belge en territoire hollandais, qui écoutait les émissions allemandes à l’arrière du front. Des cartes et des textes expliqueront l’origine historique de cette enclave.

Des stands et des ateliers présenteront des activités en lien avec cette histoire de la TSF.

 L’exposition se déroule à l’hôtel de Ville de Ath (Belgique). Les 7, 8, 11 et 14 novembre: accès pour tout public de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

Les 9, 10, 12 et 13 novembre, pour les écoles sur réservation.

Contacts et renseignements :

Courriel : on4phe@uba.be ou on4ye@uba.be

REGARDS SUR LE JOURNALISME RADIOPHONIQUE, CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION

img564Une nouvelle parution des CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION

N° 122, Octobre – Décembre 2014

Dossier :

REGARDS SUR LE JOURNALISME RADIOPHONIQUE, sous la direction de Jean-Jacques Ledos

« Évoquer le journalisme à la radio, c’est aussi révéler les limites de la liberté d’expression des informateurs. Affirmée comme un postulat dans la plupart des actes institutionnels – constitution, déclarations des droits – nationaux et internationaux, elle est en outre précisée dans des textes à usage régional, lois, décrets ou chartes, mais discutée ou contournée lorsqu’il s’agit de l’appliquer. Les pouvoirs, politiques ou affairistes, sont attentifs à en contrôler l’usage. Dans la pratique, leur présence, autoritaire ou, progressivement, par la personnalisation puis la « vedettarisation » de certains commentateurs qui délivrent leur opinion en accord avec les institutions qui les ont choisis. Les sondages de la soi-disant « opinion publique » ne révèlent que la pénétration dans le public de ces lectures partiales et renouvelées qu’entretient la fidélité quotidienne de l’auditoire aux médias. […] » (Jean-Jacques Ledos)

Retrouvez et téléchargez librement ici deux extraits du Cahier n° 122 (au format PDF)

EXTRAIT 1 : Jean-Jacques LEDOS : L’information radiophonique, une activité encadrée

EXTRAIT 2  : Jean-Jacques LEDOS (avec la collaboration de Guy Bernède et René Duval) : Les étapes de l’information radiophonique : États-Unis – Russie soviétique – BBC – France – Allemagne – Confédération helvétique – Espagne – Italie – Portugal – Belgique – Radio Luxembourg – Radio Monte-Carlo – Europe N° 1

Consultez, en suivant,  le sommaire complet du n° 122

Continuer la lecture de REGARDS SUR LE JOURNALISME RADIOPHONIQUE, CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION

Pierre DAC, « Un loufoque à Radio Londres, la guerre des ondes »

img567Pierre DAC, « Un loufoque à Radio Londres, la guerre des ondes », présenté par Jacques Pessis, Paris : Omnibus Éditions (Coll. Humour Bibliomnibus), 2014, 175 p., 9€

« Ici Londres, les Français parlent aux Français… » Le 30 octobre 1943, une voix familière fait son apparition sur les ondes de la BBC : Pierre Dac, après bien des vicissitudes, venait enfin de rallier l’Angleterre et la France libre. Au micro de Radio Londres et dans les pages de l’hebdomadaire France, il allait fustiger, en textes et en chansons, l’occupant nazi et les collaborateurs. Quand la gravité n’empêche pas l’humour. 29 octobre 1943 -9 aout 1945, 49 chroniques.

EXTRAITS  :

On retrouvera ici l’essentiel de la célèbre joute verbale radiophonique qui, les 10 et 11 mai 1944, opposa, sur les ondes et par dessus la Manche, Philippe Henriot et Pierre Dac.

Bagatelles sur un tombeau

Le 10 mai 1944, au micro de Radio Paris, Philippe Henriot déclare :

Continuer la lecture de Pierre DAC, « Un loufoque à Radio Londres, la guerre des ondes »

« L’ANNÉE RADIOPHONIQUE 1984 », les cahiers du CHR

img949Parution d’un nouveau

Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion      

Juillet-Septembre 2014, n° 121

« L’ANNÉE RADIOPHONIQUE 1984 »

Dossier établi par Thierry Lefebvre

PRÉSENTATION par Thierry LEFEBVRE

Les regards rétrospectifs sont souvent myopes : il en résulte inévitablement des effets de flou et des erreurs de parallaxe. Cette livraison confirmera sans doute cette règle intangible, car nos choix y sont partiaux. Nous nous en excusons d’emblée auprès de nos lecteurs.

Continuer la lecture de « L’ANNÉE RADIOPHONIQUE 1984 », les cahiers du CHR

REGARDS CROISÉS SUR 100 ANS DE RADIO EN BELGIQUE

100ansRadioBelgique

Après-midi d’étude internationale

REGARDS CROISÉS SUR

CENT ANS DE RADIO EN BELGIQUE

En clôture de l’exposition

« Vu à la radio » (Tour & Taxis, Bruxelles), le vendredi 25 avril 2014

Pour clôturer les festivités célébrant le centenaire de la diffusion de la radio en Europe, une après-midi de colloque scientifique international se tiendra ce vendredi 25 avril dans les locaux de l’exposition « Vu à la radio », qui retrace cent ans de radio en Belgique.

Le 28 mars 1914, la première émission de radiophonie d’Europe était diffusée depuis le Palais royal de Laeken (Bruxelles). L’exposition qui salue cet événement fermera ses portes le 27 avril. Ce colloque scientifique clôturera donc les manifestations liées à cet anniversaire. Il est co-organisé par l’Observatoire de Recherche sur les Médias et le journalisme (ORM) de l’Université de Louvain et le GRER (Groupe français de Recherches et d’Études sur la Radio), avec l’appui du ReSIC de l’ULB.

Retracer l’histoire de la radio en Belgique n’est pas l’ambition de cette rencontre scientifique : ce périple est évoqué dans l’exposition. L’après-mi­di d’étude entend plutôt croiser les points de vue et les regards sur l’objet que constitue la radio en Belgique et son évolution, sous de multiples facettes et en confrontant un regard « intérieur » et un regard « extérieur », apporté notamment par des intervenants extérieurs à la Communauté française de Belgique.

L’expérience belge de la radio sera ainsi relue à la fois ad intra et ad extra lors de dialogues associant chercheurs, enseignants, scientifiques et professionnels de la radio.

Ce colloque est une ultime occasion d’observer la radio belge dans le rétroviseur de l’histoire et de la complexité internationale. C’est en ce sens que cette rencontre se déroulera dans le « studio radio » situé au cœur-même de l’exposition, à Tour & Taxis.

L’événement est ouvert à tous. L’accès est libre (dans la limite des places disponibles et moyennant inscription préalable).

L’entrée au colloque garantit aussi une libre entrée à l’exposition.

Inscription préalable à l’adresse : http://www.uclouvain.be/452628.html

Pour voir le programme, cliquez dessus :

Progr-100_ans_radio_BelgiqueOu téléchargez le PDF

« Regards croisés sur cent ans de radio en Belgique », vendredi 25 avril de 13h30 à 18h, au studio radio de l’exposition « Vu à la radio », Tour et Taxis, avenue du Port 86c, 1000 Bruxelles.

Autour des radios pirates, libres, de lutte, France et Italie dans les années 70…

programmeLes premières RENCONTRES des ARCHIVES

Lundi 1er juillet 2013, 19 heures,

à la Maison Ouverte, 17 rue Hoche à Montreuil

Autour des radios pirates, libres, de lutte, France et Italie dans les années 70, projection de Radio Alice à Paris de François Pain.

Radios libres, pirates, de lutte ou de mouvement

Ouvrir la possibilité d’un travail autour de ces pratiques, cerner comment ce médium a été investi et ce qu’il a de particulier. On se demande quelles tentatives ont eu lieu ? pour porter quelles paroles ou quelles propositions ? dans ou hors d’un mouvement, d’une lutte ? est-il intéressant de se donner les moyens de retrouver des enregistrements ? qu’en faire ? Grâce aux documents dont nous disposons, on essayera de comprendre comment était composé et par quoi était traversé le mouvement des radios libres, et d’envisager ce qu’on pourrait en faire aujourd’hui.

Projection de Radio Alice à Paris

Film tourné fin 1977 en vidéo, à la paluche, par François Pain. Bifo parle à Laborde. Des membres de Radio Alice sont à Paris et enregistrent une émission de radio. Des images de Bologne. Ce film est resté, à notre connaissance, invisible depuis une trentaine d’années. Nous avons pu, avec le concours du service audiovisuel de la Bnf, le faire nettoyer et numériser pour le diffuser à nouveau.

Des nouvelles du fond

Depuis l’inauguration des archives, un fond conséquent nous a été confié. Nous en ouvrirons ensemble un élément : la petite valise verte.
Pour plus d’informations sur le projet ou sur les rencontres, il est
possible de consulter le site : http://getaway.eu.org
ou d’envoyer un mail à  : getaway@inventati.org

Radio Wars: Broadcasting during the Cold War

fcwh20.v013.i02.cover« Radio Wars: Broadcasting during the Cold War » is the latest special issue from Cold War History, guest edited by Dr. Linda Risso. Radio Wars: Broadcasting in the Cold War, Cold War History, n° 13:02, 2013, ISSN 1468-2745 (Print), 1743-7962 (Online).

This special issue aims to:

* Investigate radio broadcasts in a series of case studies that spans the Cold War.

* Examine outgoing propaganda themes and techniques, considering how these changed over time.

* Tackle the interplay between Eastern and Western radio broadcasting, investigating how radio stations were aware of their opponents and felt the need to continuously alter the focus and content of their programmes.

* Question whether the cooperation between different broadcasting corporations entailed a ‘leading partner’ like the BBC and VOA, considering the impact of the local broadcasters on shaping the priorities, themes and working methods of the bigger broadcasting corporations.

Introduction : Radio Wars: Broadcasting in the Cold War / Linda Risso, pages 145-152
« If the ColdWar was a war of ideas and ideologies for the ‘soul of mankind’, radio was definitely one of the weapons of choice. Radio played an important role in the ideological confrontation between East and West as well as within each bloc and, as archival documents gathered here reveal, it was among the most pressing concerns of contemporary information agencies.
Radio broadcasts could penetrate the Iron Curtain and directly address the ‘enemy’. This was extremely important in the early ColdWar. For the audiences behind the Iron Curtain, Western broadcasting opened an alternative channel for the flow of new information and ideas and it contributed to the erosion of public support for the government. If recently published figures are correct, one-third of Soviet urban adults and around half of East European adults were regular listeners ofWestern broadcasts. Given the widespread listenership and the perceived destabilizing role of Western programming, it is not surprising that the Communist regimes spent considérable time, energy, and resources fighting foreign broadcasts through jamming, censorship, and a renewed propaganda effort of their own national radio broadcasts… »

Introduction, is freely available online. Click Here to link to this article and download it.

‘A hideously difficult country’: British propaganda to France in the early Cold War / Hilary Footitt, pages 153-169
This article examines British propaganda efforts in France in the early Cold War in the light of a developing relationship in which the senders’ own strategies were to be modified and challenged. The article argues that initiatives to broadcast propaganda from Britain into France via the BBC operated within a broader and developing information policy context. Broadcasting from outside the country through the BBC was supplemented with attempts by British personnel stationed in France to embed positive messages directly within the contemporary French media. By 1950 however, the British propaganda initiative seemed inappropriate and outmoded, taken over by the French themselves and by a British desire to prioritise countries outside Western Europe.

Did the RAI buy it? The role and limits of American broadcasting in Italy in the Cold War / Simona Tobia, pages 171-191
With a 20 million dollar budget and 1,900 staff, Voice of America broadcast in 45 different languages and Italy was one of its main targets. By looking into what went on behind the microphone, this article addresses the extent to which cultural change was planned and structured transnationally, the interactions and interdependencies operating between Washington and Rome, and how cooperation was achieved despite the fierce resistance of some of Radio Audizioni Italia’s (RAI) executives. This allowed programmes produced in New York to air, and led to the launch of the most popular character of Italian radio and television: Mike Bongiorno.

Voices, letters, and literature through the Iron Curtain: exiles and the (trans)mission of radio in the Cold War / Friederike Kind-Kovács, pages 193-219
The article investigates the role of Radio Free Europe and Radio Liberty as a crucial junction of cross-Iron Curtain communication throughout the Cold War. It explores how the radio stations turned into both real as well as imaginary targets of letters, underground literature, and private phone calls from the ‘Other Europe’. After outlining the radios’ mission in the early 1950s, the article concentrates on the practical as well as the symbolic employability of exiles. This will help further the understanding of the central role of exiles in closing gaps between the radio stations’ mission and their actual transmission. By reestablishing means of real cross-border communication, exiles turned into the key players of this ‘Cold War of the ether’.

Cold War radio and the Hungarian Uprising, 1956 / Alban Webb, pages 221-238
Overseas broadcasting during the Hungarian uprising indicated a new phase in the relationship between the media and the international events they report. Mapping the course of the uprising for Hungarian and global audiences alike, the western radios occupied multiple broadcast, diplomatic, and cultural terrains. The anti-communist rhetoric of their output allied to their perceived influence on listeners behind the Iron Curtain made the Hungarian uprising a cause célèbre of international broadcasting: one that revealed both the strategic significance of cold war radio as well as the limits of its use as a tactical weapon.

Captive audience? GDR radio in the mirror of listeners’ mail / Christoph Classen, pages 239-254
According to the rise of totalitarian theories after 1990 research on broadcasting in the former socialist states emphasised its propagandistic character and political overstretch. This cannot be dismissed out of hand, but a closer look to listeners’ mail show, that the praxis of Radio in the GDR didn’t simply merge in political persuasion. In fact it results even in dictatorship in the long run from a dynamic negotiation process between audiences and broadcasters. In particular radio in East Germany was by no means resistant to the influences of popular culture from the West.

Listening behind the curtain: BBC broadcasting to East Germany and its Cold War echo / Patrick Major, pages 255-275
This article examines British propaganda efforts in France in the early Cold War in the light of a developing relationship in which the senders’ own strategies were to be modified and challenged. The article argues that initiatives to broadcast propaganda from Britain into France via the BBC operated within a broader and developing information policy context. Broadcasting from outside the country through the BBC was supplemented with attempts by British personnel stationed in France to embed positive messages directly within the contemporary French media. By 1950 however, the British propaganda initiative seemed inappropriate and outmoded, taken over by the French themselves and by a British desire to prioritise countries outside Western Europe.

13-06-19_CWRadio238x337

CHR : LA RNT EN FRANCE : 27 ANS D’HÉSITATIONS ET D’ATERMOIEMENTS POUR NOUS ISOLER DU RESTE DU MONDE

Une chronologie publiée dans les « Les Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion », n°115,  janvier-mars 2013, numéro thématique consacré à « La radio numérique en France », un dossier coordonné par René Duval.

CHR-115

1986

Date de départ du projet de recherche « Eurêka 147 » pour mettre au point une norme européenne permettant la mise en place de la radio numérique DAB (Digital Audio Broadcasting). Projet regroupant Allemands, Anglais, Français et Hollandais.

1988

Première démonstration mondiale de diffusion numérique de programmes à destination de récepteurs fixes, portables ou mobiles sonores. Le CCETT (Centre Commun d’Etudes de TDF et des Télécoms) et l’IRT (Institut fur Rundfunk Technik) ont réalisé ensemble cette expérience pour démontrer les qualités acoustiques du DAB.

1990 Continuer la lecture de CHR : LA RNT EN FRANCE : 27 ANS D’HÉSITATIONS ET D’ATERMOIEMENTS POUR NOUS ISOLER DU RESTE DU MONDE

CHR-115LES CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION

Janvier-Mars 2013, n° 115

SOMMAIRE : « LA RADIO NUMERIQUE EN FRANCE » dossier coordonné par René Duval

Jacques Van den Driessche : L’émergence de la technologie numérique, en France, dans le domaine de la production radiophonique

Collectif : La RNT : 27 ans d’hésitations et d’atermoiements pour nous isoler du reste du monde

Pierre Braillard : Note sur la Radio Numérique Terrestre

La position des syndicats de radios locales et des autres acteurs de la RNT

Onde numérique, sorte de « Canal+ » de la RNT, déjà autorisée

Le CSA autorise les candidatures pour Paris, Marseille et Nice

Rachid Arhab : L’avenir de la RNT

Positions de François Hollande et de Michel Boyon

Fin des droits d’auteurs sur les normes DAB et gamme des récepteurs déjà sur le marché en Europe

René Duval : La RNT en France en 2013, pas si sûr !

ILS ONT FAIT LA RADIO :

Stéphane Hessel – Stefan Kudelski – Gilles Marquet – Alexandre Fronty

 

LES CAHIERS D’HISTOIRE DE LA RADIODIFFUSION

Sont publiés avec le soutien Radio France et de la SACEM

Directeur de la Publication : René DUVAL

La Rédaction en chef est assurée par chaque coordinateur du numéro

Conseillers à la rédaction : Monique VAYSSE, Tony LEGENDRE

Prix au numéro : 9 €

Abonnement (4 numéros par an) : 30 €

RÉDACTION ET ABONNEMENTS : Comité d’Histoire de la Radiodiffusion 19, rue Auguste Chabrières – 75015 PARIS

Web : http://www.cohira.fr – Mel : a.chr@wanadoo.fr   –  ISNN 0752-0174

 

LE SOUVENIR D’EDWIN ARMSTRONG, INVENTEUR DE LA FM

for« En 2012, on pouvait célébrer les cent ans de l’invention du circuit régénératif. Aujourd’hui sans doute, son nom nous dit peu, mais en son temps il a représenté une avancée technologique formidable dans le domaine de la radiophonie, générant de plus une bataille légale dans laquelle des intérêts personnels et corporatifs se sont croisés ».

Un article du quotidien argentin Página 12 : ici