Appel à contribution pour la Journée d’étude Numapresse : Le radioreportage dans les années 1930

Cette Journée d’étude organisée dans le cadre du projet de recherche « Numapresse » (ANR) aura lieu leVendredi 7 juin 2019 à l’université Paul-Valéry Montpellier 3. rganisée par n. Il faudra adresser vos propositions avant le 1er mai 2019 à Pierre-Marie Héron, organisateur de cet événement (pierremarieheron@gmail.com).

Périmètre d’étude

1. les émissions des stations de radio émettant à Paris dans les années trente : postes d’État : Radio Tour Eiffel (1921-1940), Paris PTT (1923-1940), Poste Colonial (1931-1938) / Paris Mondial (1938-1940) et Radio Paris (poste privé de 1924 à 1932, nationalisé en 1933) ; postes privés : Poste du Petit Parisien (1924-1932)/ Poste parisien (1932-1940), Radio LL (1923-1935) / Radio Cité (1935-1940), Radio Vitus (1926-1934) / Poste de l’Ile-de-France (1934-1940), Radio Luxembourg (1933-1939), Radio 37 (1937-1939).

2. les pages radio de la presse nationale et les magazines de programmes des années trente.

Les contributions à cette journée, consacrée aux radioreportages diffusés en France dans les années 1930, pourront porter sur les sujets suivants (développés dans le PDF ci-joint) :

  • Les radioreporters : portraits, parcours, réalisations, conceptions de leur métier ;
  • Le radioreportage dans les rubriques radiophoniques des quotidiens nationaux et des principaux magazines de programmes (non numérisés sauf exception) ;
  • Le radioreportage dans les Journaux parlés ;
  • Les collaborations entre la presse écrite de grande diffusion et des postes privés ou publics ;
  • L’art du radioreportage : étapes techniques (la liaison téléphonique reste le moyen le plus sûr face à la liaison par ondes courtes, instable, et du coup le « fil à la patte » des reportages en direct jusqu’à la veille de la guerre, mais l’enregistrement sur disque est introduit en 1931, l’usage du micro baladeur aussi, etc.) ; Pratiques et poétiques du genre … ;
  • Les domaines du petit et du grand reportage : sportif (cyclisme et football surtout, mais aussi tennis, meetings d’aviation…), touristique (régions de France, Europe, Afrique, États-Unis…), politique (crises ministérielles, crises internationales…), artistique au sens large (prix littéraires, revues de music-hall, séances de cirque…), mondain (bals, fêtes, défilés…) ;
  • Les reportages parallèles (un événement couvert par plusieurs stations et journaux) ;
  • Les emplois dérivés de la forme « radioreportage » : dans la presse écrite, le roman, le théâtre, le théâtre radiophonique, les émissions publicitaires ou patronnées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.