RadioMorphoses N°9 Notes, conduites, synopsis, partitions : écrire et composer la radio

Le N° 9I2023 de la revue RadioMorphoses sous la direction de David Christoffel est disponible en ligne : https://journals.openedition.org/radiomorphoses/3261
Ce numéro intitulé « Notes, conduites, synopsis, partitions : écrire et composer la radio», aborde une thématique originale dans l’univers des études radiophoniques et sonores. Les travaux publiés questionnent le rapport entre « conducteur » et « partition » en-dehors d’un dualisme axiologique, permettant ainsi de perturber voire de surmonter une opposition trop manichéenne entre radio d’information et radio de création. Comme le souligne pertinemment David Christoffel, coordinateur de ce dossier « en commençant en prison pour finir à Radio Canut, en passant par des œuvres radiophoniques extra-hertziennes, ce dossier peut tenir lieu de manifeste. À penser le conducteur comme partition et la partition comme conducteur, à dé-séparer la radio d’information et la radio de création, il veut faire entendre des recherches émergentes et inciter à ouvrir les vocabulaires de travail de la radio pour en libérer la multiplication des hybridations, bifurcations et débordements de ses pratiques ». En complément, deux articles Varia, deux positions de thèses et une note de lecture viennent enrichir ce numéro avec des sujets radiophoniques traités sous divers angles d’approche : littéraires, socio-religieux, historiques ou encore cinématographiques et qui témoignent encore une fois de la richesse et de l’effervescence de la recherche actuelle sur le média.  
               (Nozha Smati, co-rédactrice en chef de RadioMorphoses)


Citer ce billet
nozhasmati (2023, 3 mai). RadioMorphoses N°9 Notes, conduites, synopsis, partitions : écrire et composer la radio. RadioGraphy. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t7ye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.