Archives de catégorie : Article

Itinerarios digitales : Las ciberradios bolivianas en Argentina par Isabel Guglielmone Urioste

Accéder à l’article 

La republication de présent  texte sur le site Radiography,  dix ans après sa première publication,  concernant les parcours numériques des radios boliviennes en Argentine mérite une justification. Il avait  été initialement publié en 2014 par la revue Horizontes Sociológicos de l’Association Argentine de Sociologie (année 2, numéro 4, juillet-décembre 2014, pp. 43-57, ISSN 2346-8645), ce numéro a malheureusement,  au long de ses années,  complétement  disparu du web.

Ce texte traite de la cartographie des radios web des immigrants boliviens en Argentine, en utilisant un logiciel conçu selon les avancées technologiques de l’époque, susceptible d’évolutions.

D’autre part, le présente texte sur les itinéraires numériques représente lui-même un parcours singulier, en relation avec l’existence, souvent éphémère  des objets digitales  dans la web. 

C’est lors d’une recherche bibliographique en relation avec le sujet des radios et migrations, que des  prospections plus approfondies ont été entreprises. Le numéro de la revue a finalement été retrouvé sur le site Academia,  à partir d’un lien référençant un autre travail de recherche. Il est important aussi de dire que ce même article, publié sur Academia par son auteure a également  été effacé.

La publication de cet article tel qu’il a été rédigé lors de sa première version, en 2014, vise à lui donner une seconde vie et, peut-être, à encourager une étude approfondie et contemporaine sur la thématique avec l’actualisation du type de logiciel utilisé.

Les radios boliviennes en Argentine, en FM, privées et commerciales, ont fait leur apparition dès les années 1997 et ont largement évolué depuis 2014, devenant actuellement des radios  diffusant en réseau sur le web et aussi sur les ondes. Les immigrants boliviens dont certains d’entre eux ont apporté  le savoir-faire de plusieurs générations dans le domaine radiophonique, car les radios des mines d’étain gérées par  syndicalistes d’inspiration troskyste ,  et, en tant que telles,  disparues depuis très longtemps,  ont été créées  dès 1947 et les nombreuses  radios de confession chrétienne pour éduquer et évangéliser,  ont émaillé le territoire à partir des années 1950.

La mise à jour de cet article à partir d’une nouvelle cartographie du web nécessiterait un travail de recherche conséquent avec des ressources humaines et financières importantes.

Aujourd’hui, nous ne pouvons que lui souhaiter une seconde vie  en attendant des vocations à approfondir cette voie 

Isabel Guglielmone

Maître de conférences émérite   Université de Technologie de Compiègne Laboratoire de recherches COSTECH